Commit 7ae024ad authored by sarah's avatar sarah
Browse files

corrections notation index sur pdf de jef

parent 51dc92d1
......@@ -58,10 +58,10 @@ le secteur, bien que ce que l’on qualifiait de contemporain dans le
monde académique de l’époque n’était peut-être pas si récent. Les écoles
d’art telles que l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles
(%%Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles (ESA ArBA)|ArBA%%-EsA), l’ESA %%ESA Saint-Luc|Saint-Luc%% et l’Ecole nationale supérieure
d’architecture et des arts visuels de%%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)| La Cambre%% (La Cambre) forment de
d’architecture et des arts visuels de %%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)|La Cambre%% forment de
jeunes artistes. Elles offrent des cours d’histoire de l’art, mais
ceux-ci sont subsidiaires par rapport aux cours pratiques. Robert L.
%%Delevoy, Robert L.|Delevoy%%, directeur de%%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)| La Cambre%%, est toutefois en contact étroit avec
%%Delevoy, Robert L.|Delevoy%%, directeur de %%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)|La Cambre%%, est toutefois en contact étroit avec
une jeune professeure qui reconnaît l’importance du rôle social de l’art
contemporain : %%Brys-Schatan, Gita|Gita Brys-Schatan%%.
......@@ -186,7 +186,7 @@ contexte de démocratisation de l’art et de l’enseignement, en cours à
l’époque.
À l’instar de Robert L. %%Delevoy, Robert L.|Delevoy%%, l’architecte et urbaniste Maurice
%%Culot, Maurice|Culot%%, enseignant à%%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)| La Cambre%%, semble également immiscer un champ de
%%Culot, Maurice|Culot%%, enseignant à %%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)|La Cambre%%, semble également immiscer un champ de
spécialisation à l’. %%Culot, Maurice|Culot%% s’intéresse à une nouvelle théorie du
langage de la ville en 1971 : « De tout temps et aujourd’hui davantage
encore, on constate une extraordinaire contradiction entre les
......@@ -282,7 +282,7 @@ autres, participent à cette stratégie de financement indépendante. Grâce
aux membres de l’ qui s’emparent de l’opportunité d’acquérir une
œuvre contemporaine à prix abordable, elle renfloue les caisses et
maintient un peu de liquidités.[^13] Ce projet prend forme grâce au
concours de Robert L. %%Delevoy, Robert L.|Delevoy%%, qui mobilise un atelier de%%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)| La Cambre%% pour
concours de Robert L. %%Delevoy, Robert L.|Delevoy%%, qui mobilise un atelier de %%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)|La Cambre%% pour
la production des premières impressions. Dès le printemps 1972,
cependant, %%Brys-Schatan, Gita|Gita Brys-Schatan%% mène une enquête sur les meilleurs ateliers
de sérigraphies et de lithographies au profit des artistes qui
......@@ -322,7 +322,7 @@ ordinateur et une publication réunissant des écrits de spécialistes.
L’apparence artisanale de cette publication produite à l’aide d’un
ordinateur rassemble des recherches fouillées. Le Ministère de la
%%Ministère de la Culture Française|Culture Française%%, la Commission Française de la Culture de
l’Agglomération de Bruxelles,%%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)| La Cambre%% et le %%Goethe Institut%% lui
l’Agglomération de Bruxelles, %%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)|La Cambre%% et le %%Goethe Institut%% lui
offrent soutien et collaboration.
Dans son ouvrage *Computer Graphics – Computer Art*, Herbert W. %%Franke, Herbert W.|Franke%%,
......@@ -355,7 +355,7 @@ vue de l’histoire de l’art*.
### Des locaux permanents
Depuis sa fondation, l’ occupe ponctuellement des auditoires situés
à%%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)| La Cambre%%, ainsi qu’au 4 rue aux Laines et au 116 rue de Livourne.
à %%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)|La Cambre%%, ainsi qu’au 4 rue aux Laines et au 116 rue de Livourne.
Face au succès des activités programmées, la nécessité d’un espace de
travail plus confortable s’impose.
......@@ -454,8 +454,7 @@ témoignent, en alternance ou simultanément, d’approches sémiologique et
sociologique de l’art. Si l’ est précurseur en la matière, cette
tendance s’ancre graduellement dans le milieu artistique au cours des
années 1970. Appelé à commenter le petit nombre de visiteurs ayant vu la
célèbre exposition du %%Palais des Beaux-Arts (BOZAR)|Palais des Beaux-Arts%%
*%%Andre%% / %%Broodthaers, Marcel|Broodthaers%% / %%Buren|Buren%% / %%Burgin%% / %%Gilbert & George|Gilbert%%&George / Kawara / Long / %%Richter%%* en
célèbre exposition du %%Palais des Beaux-Arts (BOZAR)|Palais des Beaux-Arts%% *%%Andre%% / %%Broodthaers, Marcel|Broodthaers%% / %%Buren|Buren%% / %%Burgin%% / %%Gilbert & George|Gilbert%%&George / Kawara / Long / %%Richter%%* en
1974, Pierre %%Sterckx, Pierre|Sterckx%% réagit d’ailleurs en ce sens : « L’art actuel n’est
valable que s’il interroge, non pas tellement l’esthétique, mais la
politique, la technologie, la sociologie, la sémiologie. L’exposition
......@@ -1301,14 +1300,14 @@ entités, l’ a une identité distincte et complémentaire, bien que la
création de %%Contretype%% rappelle celle de son Espace Ephémère.
La scène bruxelloise évolue durant les années 1980. Le Centre d’art
contemporain, ouvert par la%%Fédération Wallonie-Bruxelles| Fédération Wallonie-Bruxelles %%en 1983 et
contemporain, ouvert par la %%Fédération Wallonie-Bruxelles|Fédération Wallonie-Bruxelles %%en 1983 et
dédié à la présentation d’expositions d’art contemporain, est actif
jusqu’en 2004. Sa directrice, %%Dumont, Fabienne|Fabienne Dumont%%, s’intéresse au milieu
artistique belge à travers l’organisation d’expositions collectives et
d’échanges d’artistes internationaux. Elle crée notamment le cycle
d’expositions *Parcours*, destiné à donner de la visibilité aux jeunes
artistes qui sortent des écoles d’art bruxelloises %%ESA Erg|(Erg,%% %%ESA 75|le 75%%, l’%%ESA ArBA|ArBA%%,
%%ESA Saint-Luc|Saint-Luc%%, à tour de rôle). Le centre culturel du %%Botanique%%propose
%%ESA Saint-Luc|Saint-Luc%%, à tour de rôle). Le centre culturel du %%Botanique%% propose
également par moments des productions émergentes à partir de sa création
en 1984. %%ARGOS Asbl|ARGOS%% à partir de 1989. Les artistes Alec %%De Busschère, Alec|De Busschère%%,
%%Bedel, Delphine|Delphine Bedel%%, Christophe %%Draeger, Christophe|Draeger%% et Patrick %%Everaert, Patrick|Everaert%% créent l’espace
......@@ -1426,7 +1425,7 @@ Présentée à l’ du 26 octobre au 24 novembre 2001, l’exposition *L
clonage d’Adam* rassemble une cinquantaine d’œuvres cernant des
problématiques liées au corps humain. Les représentations et les
métamorphoses du corps se structurent selon trois axes : l’automate, la
poupée, le clone. On y retrouve notamment des œuvres d’%%Orlan%% , de
poupée, le clone. On y retrouve notamment des œuvres d’%%Orlan%%, de
Philippe %%Druillet, Philippe|Druillet%%, de %%Gilbert & George|Gilbert%% et George, de %%Lang, Fritz|Fritz Lang%% et de Niki de
%%De Saint-Phalle, Niki|Saint-Phalle%%. Pour l’une des premières fois, les communications autour
de l’exposition sont intimement liées à un programme de conférences et
......@@ -1834,7 +1833,7 @@ dans le milieu de l’histoire de l’art, de la culture au sens large, ou
d’une autre science humaine. D’autre part, on soutient la recherche à
travers les services d’un centre de documentation depuis l’année
académique 1976-1977. Au départ, le centre de Documentation des Arts
Visuels Actuels (%%Centre de Documentation des Arts Visuels Actuels (D.A.V.A)|(D.A.V.A)%%.) contient un département d’information, une
Visuels Actuels (%%Centre de Documentation des Arts Visuels Actuels (D.A.V.A)|D.A.V.A.%%) contient un département d’information, une
diathèque, une sonothèque et une bibliothèque. Cette dernière regroupe
des ouvrages de base sur les arts anciens et extra européens, ainsi que
des ouvrages généraux, encyclopédies, monographies, écrits d’artistes,
......@@ -2000,7 +1999,7 @@ Beccarri, %%Bara, Manon|Manon Bara%%, Loïc Desroeux, Robert Milin, Les disparue
(Aleksandra Chaushova, Judith Duchêne, Teodora Cozman, Clara Sobrino),
Yogan Muller. Dans le même esprit, cet espace voit également défiler des
jurys de fin d’année des écoles supérieures artistiques telles que
%%ESA Erg|l’Erg,%% %%ESA Saint-Luc|Saint-Luc%%, %%ESA 75|le 75%%, l’%%ESA ArBA|ArBA%%,%%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)| La Cambre%%. En cela, cet atelier touche
%%ESA Erg|l’Erg,%% %%ESA Saint-Luc|Saint-Luc%%, %%ESA 75|le 75%%, l’%%ESA ArBA|ArBA%%, %%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)|La Cambre%%. En cela, cet atelier touche
définitivement l’émergence. Cet espace de diffusion de projets en cours
de développement enclenche un cercle vertueux : il fournit un
laboratoire et une vitrine aux jeunes artistes et constitue une bonne
......@@ -2148,7 +2147,7 @@ nouvelle impulsion à la médiation et aux liens avec les écoles. Elle
conçoit notamment le projet Passerelle. Il s’agit d’une importante
collaboration entre les programmes d’agrégation des Ecoles supérieures
des Arts francophones de %%Bruxelles%% (%%ESA Erg|Erg%%, ESA-%%ESA Saint-Luc|Saint-Luc%%,
%%ESA ArBA|ArBA%%-ESA, La Cambre), plusieurs enseignants au sein de sections non-artistiques
%%ESA ArBA|ArBA%%-ESA, %%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)|La Cambre%%), plusieurs enseignants au sein de sections non-artistiques
d’écoles secondaires qualifiantes et le pôle Médiation de l’. Ce
projet invite des étudiants en agrégation des arts plastiques à réaliser
un stage avec un groupe d’étudiants qui ne croise pas de questions
......@@ -2630,11 +2629,11 @@ l’art en l’arrimant à un contexte de production et aux phénomènes
sociaux qui l’imprègnent.
[^1]: Virginie%%Devillez, Virginie| Devillez%% a publié des textes sur le milieu de l’art belge
[^1]: Virginie %%Devillez, Virginie|Devillez%% a publié des textes sur le milieu de l’art belge
de la fin des années 1960 et des années 1970. Elle souligne, dans
l’un deux, qu’il s’agit d’une des plus anciennes foires dans
l’histoire récente de ce type d'événements puisqu’elle précède Art Basel (1970)
et la FIAC (1974). Virginie%%Devillez, Virginie| Devillez%%, « Galeriemodellen, Vroeger en
et la FIAC (1974). Virginie %%Devillez, Virginie|Devillez%%, « Galeriemodellen, Vroeger en
Nu », *Veldanalyse Beeldende Kunst*, 2013, Instituut voor Beeldende,
audiovisuele en mediakunst (%%Instituut voor Beeldende, audiovisuele en mediakunst (BAM)|BAM%%), 2013, p. 10.
<http://s3.amazonaws.com/kunstenpunt.f.mrhenry.be/2017/06/BK_veldanalyse_GaleriemodellenVroegerEnNu_Devillez_8833.pdf>
......@@ -2646,13 +2645,13 @@ sociaux qui l’imprègnent.
[^2]: Dans une lettre datée du 4 mai 1959, Henri %%Janne, Henri|Janne%%, alors recteur de
l’Université Libre de %%Bruxelles%% (ULB), annonce à Joseph-Berthold
Urvater que l’ULB a créé un cours d’histoire de l’art contemporain
suivant l’une ses recommandations advenue un an plus tôt. À la fin des années 1960, la chaire d’Histoire de l’art contemporain s’est
suivant l’une ses recommandations advenue un an plus tôt. À la fin des années 1960, la chaire d’histoire de l’art contemporain s’est
sensiblement développée puisqu’elle comporte désormais 150 heures
de cours par année. Cette lettre est conservée aux %%Archives de l’Art
contemporain en Belgique (AACB)%%.
[^3]: Suite à cette séance inaugurale, les premiers cours se font dans
des locaux prêtés par%%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)| La Cambre%%.
des locaux prêtés par %%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)|La Cambre%%.
[^4]: Actif depuis 1967 en rhétorique, en sémiotique et en théorie de la
communication linguistique et visuelle, le collectif
......@@ -2885,7 +2884,7 @@ sociaux qui l’imprègnent.
[^54]: Eric Van Essche est l’auteur d’une thèse remarquée sur
«&#x202F;l’écriture figurative&#x202F;» ou les rapports entre signes et images
depuis l’Antiquité. Il enseigne l’esthétique à%%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)| La Cambre%%,
depuis l’Antiquité. Il enseigne l’esthétique à %%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)|La Cambre%%,
expérimente le monde de l’édition et fonde une société de diffusion
du livre d’art (%%Sociétés%%). Il installe une librairie à l’ISELP à
titre d’indépendant.
......
......@@ -49,7 +49,7 @@ ceux qui sont attaché(e)s à cet espace de recherches…
> Jean-François %%Octave, Jean-François|Octave%% , artiste et architecte
{: .signature}
>
> La toute première fois, l’ISELP, c’est %%Brys-Schatan, Gita|GIta Brys-Schatan%%qui m’en parle. Elle est ma prof d’histoire de l’art à%%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)| La Cambre%% Architecture, en cette fin très New Wave des années 1970. Gita veut m’acheter des dessins à mon jury, je ne comprends pas comment on peut vouloir m’acheter des dessins, je ris, un peu nerveux. Il y a plus de cent dessins, que j’ai accrochés au mur, pour mon projet de fin d’étude. Déjà cette obsession d’accumulation. Elle dit qu’elle me recontactera.
> La toute première fois, l’ISELP, c’est %%Brys-Schatan, Gita|GIta Brys-Schatan%% qui m’en parle. Elle est ma prof d’histoire de l’art à%%École nationale supérieure d’architecture et des arts visuels de La Cambre (La Cambre)| La Cambre%% Architecture, en cette fin très New Wave des années 1970. Gita veut m’acheter des dessins à mon jury, je ne comprends pas comment on peut vouloir m’acheter des dessins, je ris, un peu nerveux. Il y a plus de cent dessins, que j’ai accrochés au mur, pour mon projet de fin d’étude. Déjà cette obsession d’accumulation. Elle dit qu’elle me recontactera.
>
> Très vite, Gita me propose une exposition à l’ISELP, ma toute première expo perso : *Dessins d’architecture*. Dans un cycle appelé *Dessins et autres desseins*. En 1984. J’y montre des perspectives imaginaires, proches de mes projets d’études. Loin encore de mes futures peintures. Puis en 1985, elle m’invite à intervenir dans l’exposition *Travaux en cours*. J’y montre une grande mosaïque de gouaches intitulée From B%%ESA ArBA|ArBA%%ry to here. Un hommage à John Cale. Un jour, Gita me dit qu’elle voudrait bien me proposer un projet d’art public. Elle me confie même «&#x202F;Et pourquoi pas une station de métro&#x202F;?&#x202F;» Je suis assez surpris. Puis tout s’emballe autour de moi. %%Busine, Laurent|Laurent Busine%% m’expose, puis Chris %%Dercon, Chris|Dercon%%, c’est la %%Biennale de Venise%% en 1986…
>
......@@ -62,7 +62,7 @@ ceux qui sont attaché(e)s à cet espace de recherches…
{: .signature}
>
> Il y a une quarantaine d’années, décennie 1980, lors d’une émission
radio %%RTBF/RTB|RTB%%, interview de Mme %%Brys-Schatan, Gita|GIta Brys-Schatan%%: elle parle d’un lieu
radio %%RTBF/RTB|RTB%%, interview de Mme %%Brys-Schatan, Gita|Gita Brys-Schatan%%&#x202F;: elle parle d’un lieu
accessible à tous, où l’on s’ouvre à la culture. Pas de diplôme
prérequis, mais une curiosité, une envie d’apprendre&#x202F;!
>
......
Markdown is supported
0% or .
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment